Félix Leclerc

Sur sur les plaines de l’ouest larges comme l’océan, on imagine des enfants, la nuit, partant avec des paniers pour cueillir des étoiles à hauteur de tête.

Félix Leclerc, Chanson pour tes yeux.

J’aime bien les pensées de notre Félix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s