UN JOUR, UN POÈTE : Ishikawa Takuboku — Lectures au coeur

Dans un vieux carnet rouge restent écrits le lieu et l’heure de notre rencontre . . . . Ishikawa Takuboku (1886-1912) Tiré du recueil Ceux que l’on oublie difficilement, Éditions Arfuyen, 2017 pour la traduction française Traduit du japonais par Alain Gouvret, Yasuko Kudaka et Gérard Pfister Photographie à la une © Odile d’Harnois Pour…

via UN JOUR, UN POÈTE : Ishikawa Takuboku — Lectures au coeur