Thich Nhat Hanh

 

« Si vous êtes poète, vous remarquerez certainement le nuage qui flotte sur cette feuille de papier.  Sans nuage,  il n’y aurait pas de pluie; sans pluie, les arbres ne pousseraient pas, et sans arbres, nous ne pourrions fabriquer du papier.

Le nuage est nécessaire au papier, s’il n’existait pas, la feuille de papier n’existerait pas non plus. »

Thich Nhat Hanh

Poète et moine bouddhiste ayant dû s’exiler en France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s