Ruth Fishel on spiritlifter

This is a wonderful practice. Once we are simply aware of our thoughts we can detach from them. We can be quiet and discover, as Tolle says, the stillness and love and joy (I find peace there as well) that are always in us, beneath the pain, (or the anger, or the frustration or the jealousy…or whatever

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s