Poème de Thich Nhat Hahn

J’ai écrit ce poème en 1978 alors que j’essayais de sauver des boat people en mer de Chine:

Ne dites pas que je pars demain-

Car je continue d’arriver aujourd’hui.

Regardez bien:  J’arrive à chaque seconde

Pour être un bourgeon sur la branche au printemps,

Un petit oiseau, aux ailes encore fragiles.

Qui apprend à chanter dans un nouveau nid

Une chenille au coeur d’une fleur

Un joyau qui se cache dans la pierre.

J’arrive encore, pour rire et pleurer

Craindre et espérer.

Le rythme de mon coeur est la naissance et la mort

De tout ce qui vit.

Je suis l’éphémère qui se métamorphose

A la surface de la rivière.

Et je suis l’oiseau

Qui decend en piqué pour gober l’éphémère.

Je suis la grenouille nageant gaiement

Dans l’eau claire d’un étang.

Et je suis la couleuvre

Qui s’approche en silence

Pour se nourrir de la grenouille.

Je suis l’enfant ougandais, la peau sur les os,

Les jambes aussi fines que des tiges de bambou.

Et je suis le marchand d’armes

Qui vend ses engins de mort à l’Ouganda.

Je suis la fillette de douze ans,

Réfugiée sur une frêle embarcation

Qui se jette à la mer

Après avoir été violée par un pirate.

Et je suis ce pirate,

Mon coeur encore incapable

De voir et d’aimer.

Je suis un membre du bureau politique

Et j’ai le pouvoir entre les mains,

Et je suis l’homme qui doit payer

Sa  <<dette de sang>> à son peuple

Se mourant lentement dans un camp de travaux forcés.

Ma joie est comme le printemps

Elle épanouit les fleurs, tout autour de la Terre.

Ma peine, une rivière de larmes,

Si vaste qu’elle emplit les quatre océans.

Oh, appelez-moi par mes vrais noms

Pour que j’entende à la fois mes rires et mes pleurs

Pour que ma joie et ma peine ne fassent plus qu’une.

Oh, appelez-moi par mes vrais noms,

Afin que je m’éveille

Que la porte de mon coeur

S’ouvre à jamais.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Poème de Thich Nhat Hahn »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s